Dans nos échanges entre êtres humains, une distance plus ou moins importante se crée spontanément ou par obligation. Et ce, en fonction de notre niveau de relation et de notre état physique et émotionnel.

L’espace vital

La distance de sécurité lors d'une agression
mohamed Hassan

Zone sacrée et personnelle, l’espace vital délimite le bien physique et psychologique de tout un chacun. Des chercheurs de l’University College of London ont établi qu’elle est comprise entre 20 et 40 centimètres du visage. 😐

Ils ont également découvert qu’il y a un lien direct entre la taille de l’espace personnel et l’état d’anxiété du sujet concerné. Voici l’article en question pour que tu es plus de précisions. (clique ici)

Il existe 4 types d’espaces interpersonnels entre les individus :

  • L’espace public : c’est l’espace entre un parfait inconnu et toi. La distance de cette espace est d’au moins 3 mètres. Elle se produit lors d’un festival de musiques par exemple, si tu es dans les premières rangées. Ou une conférence de presse avec un sportif d’un côté et les journalistes de l’autre.
  • L’espace social : il se fait avec des personnes que tu côtoie de part tes activités sociales. Cela peut être des collègues de travail que tu retrouves habituellement près de la machine à café. Des camarades du club de gym devraient être placés dans la catégorie espace social🤼‍♂️. Ce dernier se situe entre 1 mètre et 3 mètres.
  • L’espace personnel : ici, je te parle de la distance que tu mets par rapport à tes amis notamment. Il s’évalue entre 50 centimètres et 1 mètre. On peut citer les sorties en boîtes de nuit, les journées à la plage ou les soirées bowling.
  • L’espace intime : c’est le dernier espace entre les gens et qui est respecté dans la convention sociale. L’espace intime se mesure à moins de 50 centimètres. Il se crée entre ta famille et toi ou quand tu es en couple. Par exemple, une réunion de famille autour d’un bon repas 👨‍👩‍👧‍👦.. Ou encore, les relations sexuelles que tu entreprends avec ton ou ta partenaire.

La distance à respecter en cas d’agression

La distance de sécurité lors d'une agression

La première défense est une bonne distance de sécurité !

1 – Proche !

Etre à distance suffisante d’un agresseur, est un point crucial et vital (espace vital 😉) pour ta survie. Je vais prendre 3 cas de figure pour mieux t’éclairer :

  • Si tu es trop près de lui d’un agresseur non armé, il pourra de toucher avec ses bras, ses jambes et sa tête. En fonction bien sûr, de l’espace laissé entre vous deux. Cela dit, tu peux t’en sortir en utilisant une arme de défense, en t’éloignant rapidement ou en le frappant par surpris au visage ou aux parties génitales. L’idée est d’être à au moins 3 mètres de lui (espace public) ou à distance de l’allonge de son pied.
  • En étant proche de l’agresseur armé d’un couteau, il devrait te blesser avec ses membres et la lame du couteau. Pour le stopper, frappe-le en maintenant la main qui tient le couteau, en t’éloignant ou en utilisant une matraque télescopique (efficace contre un couteau). Tiens-toi à au moins 3 mètres de lui ou à distance de l’allonge de son bras qui tient le couteau et de celle de son pied.
  • Face à un agresseur armé d’un pistolet, il te tirera dessus et te frappera avec ses membres. Renverse la situation en le frappant en maintenant le canon du pistolet vers le sol ou au ciel. Mais le mieux est de coopérer tout simplement. Tu n’es pas Deadpool ! 😡

2 – Loin !

On prend les mêmes et on recommence. Cette fois-ci, dans le cas où tu es éloigné de l’agresseur :

  • L’assaillant est sans arme : ici, il faut qu’il se rapproche pour te blesser. Tu as déjà fait la moitié du travail. A savoir, garder une distance de sécurité acceptable. Il te reste plus qu’à t’échapper tout en surveillant sa position toutes les 30 secondes.
  • L’assaillant a un couteau : pareil, tu dois partir sans te poser de questions. S’approcher d’un agresseur confirmé est fortement déconseillé.
  • L’assaillant tient un pistolet : Je ne vais pas t’inciter à tenter un manœuvre comme une feinte ou lui désobéir. Je pense qu’un novice ou même un expert, ne devrait le faire non plus. Toutefois, un moment d’inattention de l’assaillant peut aider à changer la donne. Dans l’absolu, évite de le provoquer et fais ce qu’il te demande.

3 – La bonne distance

Par ailleurs, pour un agresseur potentiel, t’approcher provoquera une tentative d’agression. Mais, t’éloigner lui montrera que tu as peur. Et donc, il te considérera comme une victime potentielle.

Pour moi, le moins risqué est d’être loin pour avoir une plus grande marge de manœuvre.

Et toi, avais-tu déjà identifié ces différentes distances que tu mets avec ton entourage ?

Article similaire : 8 erreurs à éviter face à un agresseur

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *