Au krav maga, la défense de corps est un terme très important. C’est un élément essentiel à savoir et à assimiler dans une mise en situation réelle d’agression.

De plus, si tu développes ta capacité à défendre ton corps, alors cela améliorera tes chances de survie en combat rapproché.

1 – Qu’est-ce que c’est ?

A ce sujet, tu dois savoir qu’il s’agit de ta faculté à protéger les parties de ton corps face à une arme à feu, une arme blanche ou une arme naturelle. En d’autres termes, bouger pour éviter d’être blessé gravement ou pire ‼.

Aussi, l’objectif est de ne pas ressentir la douleur d’un coup d’un agresseur ou d’une balle prise dans le genou par exemple. Ce qui très contraignant au moment de s’échapper. Selon les scientifiques, l’être humain a une quarantaine de récepteurs et de voies spécialisées qui lui font détecter la douleur.

2 – La tête

La défense de corps
svg silh

En ce qui me concerne, je connais 3 techniques pour protéger ta tête d’une attaque faite par un agresseur. Je te les présente tout de suite :

  • La tête vers l'avant : quand tu reçois un coup de poing, dévie-le avec la pomme de ta main (ex : coup de poing droit = déviation main gauche). Simultanément, déplace ta tête vers l'avant et à l'opposé du poing dévié. De cette façon, tu protèges ton visage et peux ensuite contre-attaquer. Cela fonctionne aussi contre un coup de couteau (déviation sur la main qui tient le couteau) 🔪
  • La tête sous le bras : l'agresseur cible ta tête avec un couteau en partant d'en haut. Bloque son bras avec ton avant-bras à l'horizontale qui est placé en haut et devant ta tête. Au même moment, place ta tête sous ton avant-bras pour la protéger.
  • L'esquive de recul : l'agresseur veut te frapper en uppercut. L'idée est de coller ton menton sur ta poitrine tout en faisant un mouvement de recul. Pour t'aider à visualiser, imagine-toi en train de vérifier que tu n'as pas une tâche sur ton vêtement.

3 – Le tronc

Ainsi, le tronc est la partie moyenne du corps et concerne le thorax, l’abdomen et le petit bassin. Comme la tête, 3 techniques sont possibles. Donc, on a :

  • Rentre ton ventre : l'assaillant vise ton ventre avec un coup de pied direct. Fais passer ton avant-bras devant ton ventre en rentrant celui-ci. Ton avant-bras est à la verticale avec le coude en bas au moment de dévier (ex : coup de pied gauche = déviation avant-bras droit). Après, tu peux soit enchaîner avec une frappe soit reculer.
  • Eloigne tes fesses : l'assaillant attaque tes parties génitales avec son genou. Bloque son genou fermement avec ton avant-bras à l'horizontale devant tes parties. Dans le même temps, éloigne tes fesses comme si tu voulais t'asseoir.
  • L'esquive de recule : rentre ton ventre et fais 2 ou 3 pas vers l'arrière après. Pour que cela te parle, imagine-toi courant sur une falaise et t'arrêtant juste devant un précipice.

4 – Les jambes

Enfin, je te parle d’une technique de défense. Ici, la finalité est d’empêcher que tes jambes soient touchées. Prenons, l’exemple d’un coup de hache circulaire visant ta jambe gauche. Je te conseille de :

  • Sors ta jambe vers l'arrière sans la poser au sol.
  • Ramène ta jambe devant.
  • Donne à l'agresseur immédiatement un coup de pied avec le bout du pied dans le ventre ou des parties génitales.
  • Eloigne-toi ensuite. Le mieux est de partir de la zone de danger dès le départ pour te retrouver dans un lieu sécurisé (ex : un commissariat de police).

Voilà donc quelques techniques de défense de corps pour préserver ton intégrité physique en cas d’agression. Essaye-les pour t’y habituer ! 😉

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *