Comment te défendre contre le car-jacking ?
Gorgev

De quoi parle-t-on ?

Le car-jacking ou la piraterie routière en français, est une pratique très récente puisqu’elle apparaît dans les années 1990 aux Etats-Unis et en France dans les années 2000. Celle-ci consiste précisément à voler un véhicule qui est à l’arrêt, alors que son propriétaire se trouve toujours à l’intérieur🚗. De plus, le vol s’accompagne bien souvent de violence car le conducteur peut ne pas se laisser faire.

Concernant la mise en pratique de ce phénomène, il est de plusieurs ordres. Déjà la principale raison de voler un véhicule semble être de la revendre par la suite. Et plus particulièrement les pièces ! ⚙ Il peut s’agir également d’une vengeance aux motifs divers (jalousie, punition…). Ensuite, le voleur a le choix d’attaquer à tout moment. La journée ou la nuit. Avec le conducteur dans la voiture ou à proximité. Le propriétaire seul ou accompagné de proches et très peu voire personne dans les environs.

Equipé d’une arme blanche (couteau) ou d’une arme à feu (pistolet), l’agresseur cherche au maximum l’effet de surprise en manœuvrant vite et bien. Enfin, le lieu demande aussi de la préparation. Dans un parking fermé ou public. En attendant au feu rouge.

Les précautions à prendre

Ici, je te propose quelques pistes pour t’éviter de subir un car-jacking. Ce sont des conseils à appliquer pour te prémunir de cette pratique :

  • Evite les lieux à risque (dans la mesure du possible) : les quartiers “chauds”, la forêt pendant la nuit, les routes peu ou mal éclairées.
  • Sois vigilant : prendre l’habitude d’observer autour de toi, fais le tour de ton véhicule régulièrement.
  • Récupère la clé de ta voiture si tu y sors pendant 1 minute seulement.
  • Verrouille tes portes en conduisant et respecte la distance de sécurité entre les voitures.
  • Ais une conduite souple et une attitude civilisée face aux autres automobilistes.
  • Occupe-toi de l’entretien du véhicule (carburant, révision) : c’est pour ne pas tomber en panne et augmenter tes chances de te faire agresser.
  • S’il y a un véhicule en panne sur le bord de la route, approche-toi pour apporter ton aide en restant dans ta voiture (fenêtre entrebâillée).
      

Les actions à mettre en place pendant l’agression

En pleine situation de crise, comme un car-jacking, on peut paniquer (réaction normale) et aggraver la situation qui est déjà délicate. Donc, je te fais part d’astuces intéressantes à mon humble avis pour pallier à cela :

  • Attire l’attention d’un éventuel passant en utilisant ton klaxon : cela peut faire fuir le voleur.
  • Reste calme et relâche tes muscles : ton état d’esprit et tes réactions sont davantage contrôlés.
  • Si l’agresseur est armé alors ne tente pas de manœuvres inutiles et coopère en sortant du véhicule calmement.
  • Sers-toi de la voiture : une des portières comme bouclier ou comme arme de défense ou entraîne dans l’habitacle pour le frapper au visage ou dans le ventre.
  • Utilise les objets à disposition : la clé de la voiture, la ceinture pour l’attacher, l’autoradio (si facilement détachable).

Que faire après le vol du véhicule ?

Cependant, il peut arriver que les choses se passent mal et que tu te fasses dérober ton bien (véhicule). Mais, il existe des recours à employer. Les voici :

  • Signale dans l’instant le vol de ton véhicule auprès des forces de l’ordre et de ton assureur. Tu as un délai de 48 heures pour déclarer le vol.
  • Dépose une plainte avant que le véhicule ne soit utilisé pour commettre des délits.
  • Mémoriser les informations nécessaires au bon déroulement de l’enquête (le numéro d’immatriculation du véhicule, la description des auteurs, des complices, le mode opératoire…).
  • Partage-le avec tes proches ou un psychologue en cas de traumatismes. 👨‍⚕️

Si tu as d’autres conseils alors parle-s’en dans les commentaires. 😉

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *