En premier lieu, je souhaite que tu ne te retrouves jamais nez à nez avec une arme à feu. Cela n’a jamais été mon cas. Sauf à l’entraînement avec un pistolet factice 😏. Je n’imagine pas le scénario que l’on doit se faire.

Toutefois, j’ai eu quelques conseils et j’ai appris quelques astuces pour avoir la réaction adéquate à cette situation rare et perturbante. Je les partage avec toi tout de suite.

1 – Ta réaction face à la menace

D’abord, tu dois maîtriser tes pensées et tes émotions. Pour ce qui est des pensées, focalise-toi sur le moment présent. C’est-à-dire qu’il faut que tu sois une pleine conscience de ce qui se passe. “Tu es en train de te faire menacer au pistolet par un inconnu.” Comme cela, tes pensées seront centrées sur cette situation.

Ensuite, regarde aux alentours pour trouver une aide. A savoir, une issue de secours, une personne à appeler ou un objet pour te défendre. Mais si tu cherches un soutien, alors fais-le lorsque l’agresseur regarde ailleurs et le canon de son pistolet n’étant pas dans ta direction. Et aussi que tu évaluer une distance de sécurité suffisante pour t’échapper.

Dans l’absolu, je te conseille tout de même de rester bien sagement à lui obéir en attendant le moment de réagir. Par exemple, en utilisant des techniques de défense appropriées 😉. Se servir d’armes de défense (spray, taser…) est voué à l’échec. Tu ne seras pas assez rapide. Alors que l’agresseur, lui, n’a qu’à appuyer sur la queue de détente.

2 – Les actions à mettre en place

Par ailleurs, si tu décides de te rebeller face à un individu armé, alors il y a plusieurs conseils à retenir.

2.1 – La présence du pistolet

Ne te focalise pas uniquement sur le pistolet. Il faut effectivement que tu le prennes en compte, mais le véritable danger est l’agresseur. Car c’est lui qui la possède. Sans lui, l’arme ne tirera pas. En fait, le pistolet est juste un obstacle entre l’assaillant et toi. Du coup, si l’arme est dans son dos, alors tu l’attaqueras directement en ayant une main sur cet obstacle.

De plus, veille bien à maintenir une pression sur l’arme à feu. Tu dois relâcher ton emprise seulement après que l’agresseur ne te la laisse sous la contrainte.

2.2 – Le désarmement

Pour ce qui est du désarmement, l’idée est de tout simplement frapper le “porteur du danger” 👊. A savoir, l’agresseur. Il existe des techniques de désarmement sans mettre de coups et qui permettent de gagner du temps pour s’échapper par la suite. Mais je pense qu’il est préférable de le frapper pour rendre le désarmement plus aisé. De ce fait, l’agresseur sera affaibli et le pistolet à toi.

Cependant, une fois l’arme en ta possession, gardes le canon au sol et ton doigt hors de la queue de détente. Parce qu’une balle pourrait partir par inadvertance. Aussi, tu dois systématiquement récupérer le pistolet après t’être engagé dans le combat. Le risque qu’il la garde est trop important ‼

En décidant de passer à l’attaque, vas-y jusqu’au bout sans t’arrêter en plein milieu de la technique. Sinon, l’assaillant aura le temps de retrouver ses esprits. Et à toi, le temps de tergiverser et de perdre l’effet de surprise.

J’espère que ces indications te paraissent claires. Tu peux me le dire en commentaire ! 👍

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *