Dans cet article, je vais te présenter 6 techniques de défense simples et efficaces pour te protéger des attaques venant des côtés, d’en bas ou d’en haut. Pour cela, je te recommande d’utiliser le blocage qui permet une riposte naturelle aux attaques dites “circulaires.

De plus, une défense peut correspondre à plusieurs types d’attaque. Ce sont des techniques qui demande de l’entraînement de quelques semaines pour être intégré. Et, quelques mois pour les maîtriser. Tout dépend de ton degré de motivation et de ta volonté de savoir te défendre en cas d’agression. On y va alors…🙂

1 – Blocage en diagonale haut

Pour ce qui est de ce blocage, la marche à suivre est de :

  • Positionner ton avant-bras en haut et à côté de ta tête pour protéger celle-ci.
  • Au moment de l'impact, rigidifier ton avant-bras et contracter tes abdos. Du coup, ton blocage sera meilleur.
  • Ai ta main de garde toujours levé.
  • Regarde la poitrine de l'agresseur pour avoir une vue d'ensemble de la situation.

Ce blocage est efficient face à une gifle. Dans ce cas, tu peux frapper ton agresseur avec le même bras après avoir fait bloquer la gifle. Il y a un gain de temps et un effet de surprise dans tout cela.

Aussi, s’il est armé d’un couteau, je te propose un blocage et une contre-attaque simultanée. C’est-à-dire que tu le frappes au visage pendant que tu bloques son attaque. Un entraînement régulier est recommandé. Contre un high kick (coup de pied haut), ce blocage aide.

2 – Blocage en diagonale bas

  • Positionne ton avant-bras au niveau de taille (partie du corps).
  • Regarde la poitrine de l'assaillant.
  • Fais une défense de corps en déplaçant ta hanche à l'opposé de la frappe adverse.
  • Lèves ta main de garde.
  • Ai un blocage ferme et puissant.

En outre, cette technique contre bien une attaque au couteau ou un low kick. Ce dernier suppose un coup de pied bas.

3 – Blocage à la verticale haut

Ensuite, nous avons le blocage qui pare de multiples attaques circulaires. En effet, il stoppe un coup de coude, un crochet, une gifle, un coup de couteau, un revers marteau et un middle kick (coup de pied moyen).

  • Place ton avant-bras à la verticale sur le côté et à hauteur de ton cou.
  • Regarde sa poitrine.
  • Main de garde levé.
  • Bloque son attaque.
  • Frappe-le avec le même bras ou frappes-le simultanément en bloquant.

4 – Blocage à la verticale bas

  • Positionne ton avant-bras à la verticale avec les doigts pointés vers le bas. Situé sur les côtés près de ta taille.
  • Main de garde bien évidence afin d'attaquer rapidement, de bloquer ou de dévier une deuxième offensive de l'agresseur.
  • Regarde sa poitrine sans t'y focaliser. Si non tu risques d'être pris en défaut.
  • Fais une défense de corps en bougeant ta hanche vers le côté opposé au danger. Par exemple, pour contrer un low kick donné sournoisement !

5 – Blocage à l’horizontale haut

  • Main de garde en place.
  • Regarde sa poitrine.
  • Mets ton avant-bras devant et en haut de ta tête.
  • Place ta tête sous ton avant-bras.
  • Avance ton buste légèrement vers l'avant pour atténuer la puissance du coup de l'assaillant.
  • Frappe au ventre avec le poing fermé ou aux parties génitales en fouetté avec le dos ta deuxième main. Pour la main fouettée, imagines toi en train de chasser un pigeon qui fait ces besoins sur le rebord de ta fenêtre 🐦. En faite, le mouvement pour le chasser et le même que pour la frappe aux parties génitales de l'assaillant.

Par ailleurs, le blocage à l’horizontale haut semble intéressant contre un individu tenant un couteau, une batte de baseball ou tout autre arme blanche.

6 – Blocage à l’horizontale bas

Pour finir, le blocage à l’horizontale bas a toutes les chances d’arrêter un uppercut ou un coup de pied jambe tendu.

  • Main de garde près de ta tête.
  • Observe sa poitrine.
  • Place ton avant-bras devant ton ventre.
  • Eloigne tes fesses pour te baisser plus aisément. Et donc, mieux bloquer l'uppercut ou le coup de pied jambe tendu.
  • Cogne-le au ventre avec ton poing fermé.

En fin de compte, tu as du remarqué que ces techniques de défense se ressemblent beaucoup. Mais ce qu’il les distinguer, c’est la position de l’avant-bras ou du mollet. Autrement dit, le détail qui change tout.

Abonne-toi également à mon blog pour être parmi les premiers à recevoir des articles de ce genre.😉

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *